Trois conseils avant de se lancer dans l’autohypnose

818qt-1322206435_283812538_1_Photos_de_Hypnose_SAider_soi_meme_par_lAuto_Hypnose

L’autohypnose, c’est possible… mais pas sans quelques conseils préalables. Préparez le terrain de l’inconscient et apprivoisez l’hypnose .

Vous faites marche arrière à l’idée d’ouvrir votre inconscient à un tiers ? Nul besoin d’un spécialiste pour débuter avec l’hypnose. L’autohypnose se pratique seule, à votre rythme et où vous le souhaitez. Une technique de méditation poussée, pour un état de conscience modifié, qui nécessite quelques bases avant de se lancer !

Autohypnose : se familiariser avec la relaxation

L’autohypnose n’est autre qu’une technique de méditation avancée, très proche d’autres méthodes de bien-être global .Vous pratiquez régulièrement la relaxation ? Les termes “respiration ventrale” ou “détente musculaire” vous sont sans doute familiers. Si tel n’est pas le cas, procédez par étapes ! Prenez le temps de vous familiariser avec ces techniques avant de vous lancer dans l’autohypnose. Pour apprendre à respirer par le ventre, posez une main sur votre nombril et entraînez-vous à la repousser en inspirant : spontanément, nous respirons plutôt avec le thorax. Quant à la détente musculaire, fermez les yeux et concentrez-vous sur vos membres, l’un après l’autre, uniquement sur eux. Vous devez sentir vos muscles se relâcher peu à peu.

Trouver son objectif d’autohypnose

Abandonner de mauvaises habitudes ? Tenir un régime ? Arrêter le tabac ? Positiver ? Le point central de l’autohypnose est l’objectif. Inutile d’atteindre le stade de l’autosuggestion sans rien à suggérer ! Pour débuter, privilégiez un objectif simple et réaliste, plutôt qu’un changement de vie radical, puis prenez le temps de le définir clairement : en finir avec une phobie légère, gérer le stress, soulager des maux de tête… à terme, vous pourrez vous attaquer à des objectifs plus conséquents. Estime de soi, confiance en soi, problèmes sexuels, addictions ou angoisses… De nombreux problèmes peuvent être réglés, ou allégés, par l’autohypnose.

Les contraintes de l’autohypnose

Avant de vous lancer, soyez avertie ! Si l’autohypnose est un manuel de sérénité ,le chemin n’en est pas moins long. Avant de parvenir à altérer votre état de conscience et à l’autosuggestion, vous traverserez des échecs et des délais. Parfois, la séance n’aura d’autre effet que de vous détendre… l’hypnose demande de la patience. Il vous faudra également accorder à vos séances fidélité et régularité, en phase d’apprentissage : vous devrez les répéter à intervalles réguliers, selon le même rituel et la même durée. Vous devrez également préparer, avant chaque séance, les suggestions positives sur lesquelles travailler, éventuellement avec un enregistrement audio.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s